« Théâtre de société » (Age of Enlightenment - Second French Empire)

theatreSociete.jpg

Short Description

Le théâtre de société se définit comme un théâtre principalement ou totalement amateur, non lucratif, sans programmation régulière et pratiqué chez des particuliers. Notre projet concerne l’étude de cette forme de théâtre entre XVIIIe et XIXe siècle, en France et en Suisse Romande, selon une approche résolument interdisciplinaire, joignant la dramaturgie, l’histoire de l’art et des arts du spectacle, l’histoire culturelle, l’esthétique et la sociologie. La recherche vise à mieux documenter, comprendre et interpréter le phénomène dans sa globalité. Ses objectifs sont : 1. Mieux définir et problématiser l’objet d’étude par rapport à d’autres formes théâtrales contemporaines ou successives 2. Cerner les espaces scéniques et sociaux investis par le théâtre de société 3. Distinguer les traits propres à son esthétique dramatique, dans le domaine de l’écriture des pièces, du choix des répertoires et de la manière de les jouer 4. Étudier la nature, l’étendue et les enjeux des réseaux de sociabilité créés et entretenus par cette pratique 5. Étudier les aspects les plus matériels des représentations de société, liés à la culture visuelle et à la mise en scène des spectacles. 6. Montrer la permanence de pratiques théâtrales et sociales nées sur les scènes de société dans des formes théâtrales contemporaines 7. Organiser et structurer les données sur les représentations étudiées dans une base de données de référence. Notre ambition est de dépasser la vision partielle et fragmentaire qui a caractérisé jusqu’à présent la recherche sur le sujet pour l’appréhender dans son identité distinctive, par-delà les cloisonnements traditionnels des secteurs disciplinaires et des répartitions séculaires. Le projet pourra ainsi restituer au théâtre de société son ihistoire, les principes de son identité distinctive et la place qu’il mérite dans l’histoire culturelle : carrefour de réseaux de sociabilité, vecteur de questionnements et de redéfinitions esthétiques, catalyseur de passions dramatiques comme de questions morales et identitaires.